Contactez Nous au 09 67 02 10 81

Madagascar : Fiche Pays

Carte_MadagascarInformations générales:

Madagascar, l’île continent ou encore l’île rouge est la quatrième plus grande île du monde après le Groenland, la Nouvelle Guinée et Bornéo. C’est une terre d’enchantement et d’envoûtement de par sa richesse en biodiversité faunistique et floristique, ses plages immaculées, ses splendides fonds sous marins, ses grandioses et spectaculaires paysages et sites, son peuple accueillant et hospitalier. Plusieurs types de voyages s’offrent à vous : voyage de découverte, de rencontres culturelles, d’aventures, de détente et de farniente et bien tant d’autres.

Capitale : Antananarivo

Langues : le malgache, le français (langue administrative) et l’anglais (peu parlé)

Superficie : 587 000 km²

Longueur : 1 580 km

Largeur : 580 km

Littoral : 4 828 km

Population : 21 millions d’habitants

Fuseau horaire : GMT +3

Religions: catholique en majorité, le reste se répartit en musulmans, animistes et bouddhistes.

Peuples et ethnies : les malgaches sont composés de 18 ethnies dont les Merina, Betsileo, Betsimisaraka, Antaisaka, Antandroy, Mahafaly, Bara, Antanosy, Antakarana, Antaimoro, Antaifasy, Antambahoaka, Tsimihety, Tanala, Bezanozano, Sihanaka, Sakalava, Vezo.

Institution politique : démocratie républicaine

Monnaie : ariary

Principales activités : produits agricoles d’exportation (vanille, café, litchis, girofle, ylang ylang, cacao), industries minières (pierres précieuses, graphite, chromite), pêche, tourisme.

Principaux partenaires : le Canada, la France, Maurice, la Chine, la Corée et l’Afrique du Sud.

Géographie : Madagascar comprend une chaîne de montagne dans son plateau central qui occupe environ la moitié de la superficie totale de l’île. Ce relief montagneux est responsable de la différence de paysage entre la côte est et la côte ouest et de la différence de climat (on parle même de micro-climat).

  • La Côte Est battue par les alizés est couverte par une bande étroite de forêt tropicale dense humide.
  • L’Ouest auparavant couverte par une forêt sèche décidue est aujourd’hui devenue une zone de savane.
  • Le Sud de Madagascar, notamment la partie au sud du tropique du capricorne, est caractérisé par un bush sempervirent d’épineux.

Climat : Madagascar subit l’influence des alizés et de la mousson. Ainsi, l’île connaît deux grandes saisons : l’été austral de Novembre à Mars, caractérisé par la chaleur et l’humidité sur toute l’étendue du territoire, 25° à 30°C sur les hautes terres, 30° à 36°C sur les côtes. C’est la saison des pluies et des cyclones surtout de Février à Mars. L’hiver austral d’Avril à Octobre correspond à un climat sec et plus froid. Le matin et les nuits sont généralement frais sur les hautes terres, les températures varient de 8° à 15°. Sur les côtes, la température minimale est de 17°C, et peut monter jusqu’à 30°.

Périodes touristiques

L’axe Sud, Est et le Nord (excepté les tsingy de l’Ankarana) sont faisables toute l’année. Les circuits hors sentiers battus sont faisables de mi-juin à mi-novembre à cause des pluies.

Capitale et villes principales

Antananarivo : Capitale du pays, Antananarivo est la plus grande ville de Madagascar avec plus de 7 millions d’habitants.

Diégo Suarez : Appelée aussi Antsiranana, c’est la plus grande ville du nord de Madagascar et le troisième port de la Grande île. Cette région regorge de magnifiques sites touristiques tels que les baies aux eaux turquoises, les tsingy rouges et tsingy de l’Ankarana, le parc national de la montagne d’Ambre.

Tamatave : Située sur la côte est, cette ville est le premier port de Madagascar. C’est aussi la capitale de la province de l’est et la seconde agglomération urbaine du pays.

Sambava : Située à l’embouchure de trois rivières, Sambava se trouve au carrefour des routes de la SAVA, au cœur même du « Triangle Vert » formé par Vohémar au Nord (à 150 km), Antalaha au Sud (à 80 km), et Andapa à l’Ouest (à 110 km). Elle est réputée pour sa vanille et ses immenses plantations de cocotiers.

Antalaha : Ville côtière réputée pour ses constructions de boutres et sa taillerie de pierres semi-précieuses. Grande productrice de la vanille, des visites s’imposent pour tout savoir sur cette orchidée de culture.

Vohémar : Petite ville côtière et petit port d’attache intéressant pour les amateurs de sorties en mer. Point de bifurcation de la route reliant à Ambilobe.

Andapa : Grenier de toute la SAVA avec ses 13.000 hectares de rizières, la ville est blottie dans une cuvette fertile que surplombent les massifs de Marojejy et d’Anjanaharibe. La colline d’Anjiabe est le meilleur belvédère pour embrasser du regard l’agencement et l’étendue des parcelles rizicoles.

Morondava : Le point de départ pour visiter l’allée des baobabs, les tsingy de Bemaraha ou encore entamer un circuit aventure Morondava –Tuléar.

Tuléar : Terminaison de la magnifique RN7 et bordant le canal du Mozambique, Tuléar, est au coeur de la région Vezo, peuple de pêcheurs qui, dès l’aube, quittent le rivage sur leurs pirogues à balancier pour pratiquer la pêche traditionnelle.

Fianarantsoa : Ville située au sud-est de l’île. Centre commercial et carrefour routier, Fianarantsoa est reliée par le chemin de fer à Manakara sur la côte est. Aux alentours de la ville, les malgaches cultivent partiellement le tabac, le raisin, le café et le riz. Elle est réputée pour l’élevage du bétail, ses savonneries et ses huileries. Fianarantsoa est également le producteur de vin de l’île. Les cépages, importés par des Français et des Suisses, donnent des vins rouges, blancs et rosés au goût assez fruité. Les dégustations prennent place dans les caves des vignobles entourant la ville.

Les îles

Nosy Be : Île la plus connue de Madagascar par sa beauté et les multiples activités touristiques qu’elle offre. Farniente, plongées sous marine, pêche au gros, croisières dans les îles environnantes, Nosy Be est un endroit magique à ne pas manquer.

Sainte Marie : L’île Sainte-Marie ou Nosy Boraha est un lieu authentique préservé du tourisme de masse. C’est un lieu de villégiature privilégié pour se reposer et profiter d’un décor idyllique constitué de plages désertes et de villages de pêcheurs. Sainte Marie est un lieu de prédilection des baleines à bosse qui viennent mettre bas de mi-juin à mi-septembre.

Témoignages

Un grand merci à Charlotte pour la préparation du voyage que nous venons d'effectuer

Sylvie